Chaque année, durant la saison des pluies dans la province thaïlandaise de Nong Khai, se déroule un phénomène naturel bien étrange: des boules de feu s’élèvent du lac Mékong puis foncent à travers le ciel à vive allure avant de disparaître.

Ces formations sont appelées « boules de feu de Nâga« . Dans la tradition bouddhique (origine hindouiste), Nâga est un être fabuleux vivant sous la forme d’un serpent géant à plusieurs têtes (capuchon de cobra, gueule de chien, visage humain…) et régnant sur le monde souterrrain et celui des eaux. La légende dit que c’est lui qui protège de la montée des eaux lors de puissants orages déclenchés par le démon Māra.

Il remonterait donc du fond du fleuve tous les ans pour projeter dans le ciel d’octobre des boules de lumière en hommage à Bouddha.

Cette période marque la commémoration de la fin du carême Wan Awk Pansa.

 

Brève description du phénomène:

Chaque année durant le mois d’octobre, sur une portion d’environ 300 kilomètres du lac Mékong (nord-est de la Thaïlande), mais aussi au dessus de rivières et autres lacs de la régions, de petites sphères lumineuses de couleur rouge-orangée s’élèvent silencieusement de la surface des eaux et filent vers le ciel.

Les habitants de la régions ont un temps cru qu’il s’agissait de tirs de balles traçantes de l’armée laotienne. Cette idée a plus tard été tournée en dérision par le cinéaste thaïlandais Jira Maligool qui réalisa une comédie dramatique sur les boules de feu de NâgaMekong full-moon party.

Aucune étude ne permet aujourd’hui de décrire la véritable nature de ces boules de feu. Une hypothèse a cependant été émise par un chercheur thaï qui évoque la fermentation de sédiments qui formeraient des poches de gaz remontant à la surface et s’enflammant grâce aux conditions particulières des soirées en saison des pluies. Ceci n’explique malheureusement pas pourquoi cela ne se produit que durant une courte période de l’année ni pourquoi ce phénomène se répète tous les ans. Mieux vaut donc rester vigilant jusqu’à ce qu’une étude complète nous révèle la nature des boules de feu de Nâga.

 

 

 

Sources: wikipédia

Sources images: deviantart